IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Comptabilité > Comptabilité du comptable > Les placements de trésorerie - mise à jour été 2010

Les placements de trésorerie - mise à jour été 2010

jeudi 1er juillet 2010, par L’intendant zonard

Voici quelques ficelles intéressantes pour placer la trésorerie d’un EPLE en bonne forme. Le problème, c’est que les rendements sont très bas en ce moment, mais il faut aller chercher les petits sous quand même !

Toutes les opérations se feront par et avec le conseil de votre TG. Les placements typiquement accessibles pour un EPLE sont de trois types : les CAT, les SICAV et les BTN.

Le compte à terme (CAT)

(source : lettre DFT n°8) Le CAT est un compte productif d’intérêts sur lequel sont placés des fonds pour une durée fixée à l’avance, au choix du client. C’est une formule simple et sans risque à court terme qui n’est pas adossée à un compte à
vue mais tenue dans les écritures de l’État.

Ses principaux atouts
■ montant minimum : 1 000 €, sans maximum ;
■ montant du placement : un multiple de 1 000 € obligatoirement ;
■ durée de placement : de 1 à 12 mois ;
■ retrait anticipé possible : pas de pénalité, toutefois le taux appliqué en cas de retrait anticipé est le taux de la maturité immédiatement inférieure à la durée effective d’immobilisation, tel qu’il figure sur le barème en vigueur le jour d’ouverture du compte à terme (impossibilité d’effectuer des retraits partiels).

Document de souscription d’un compte à terme
Scan du formulaire de ma tégé ; en 2e page la demande de retrait anticipé, en cas de besoin inopiné de trésorerie

Dans le creux de la vague du milieu 2010, les CAT peuvent rapporter un pourcent et demi... Ces comptes sont à privilégier car ils sont à la fois les plus rémunérateurs et les plus souples (ticket d’entrée bas).

Les SICAV

Longtemps les SICAV ont été les produits phares du placement des EPLE.
Elles pouvaient rapporter entre 1.5 et 2 % l’an, mais en 2010 leur performance est à la limite d’être négative ! Leur disponibilité est immédiate, moyennant un fax d’ordre de vente, dont on conserve un formulaire dans un dossier dans le bureau du comptable. On peut en acheter ou en vendre facilement, sachant qu’une part vaut tout de même de l’ordre de trois mille euros, c’est un multiple de base.

Important à savoir : pour pouvoir passer l’OR correspondant à la recette des intérêts engrangés, il faut demander, fin décembre, à votre TG d’opérer un "aller-retour", soit une vente suivie d’un rachat immédiat.

Les Bons du Trésor Négociables

Ils ont pu avoir un rapport supérieur à 3 %, mais on est en-dessous de un pourcent à la mi-2010 (et heureusement quand on sait l’encours de la dette de l’Etat...). Votre TG peut les racheter sous 24 à 48 heures en cas de besoin de trésorerie. Le ticket d’entrée est fixé à 150 000 € minimum d’ordre d’achat. De manière un peu compliquée, on passe un ordre d’achat mentionnant leur valeur finale, mais on est débité sur le 5151 d’une somme inférieure. La différence, c’est les intérêts qui seront gagnés grâce à ce placement.

Les BTN ont une date de fin ; vous pouvez choisir d’en acheter à telle ou telle échéance. Si vous connaissez les fluctuations saisonnières de votre trésorerie, ça peut tout simplement vous permettre de placer au plus juste. Si vous avez 300 000 dispo pendant neuf pois par an, mais que c’est plus juste de janvier à mars, et bien chaque année fin mars achetez des BTN clos fin décembre, et le tour est joué.

Autre possibilité : au lieu d’acheter un seul très gros paquet de 800 k€, achetez 200 k€ pour dans trois mois, 200 pour dans six mois, 200 pour dans neuf mois, et 200 pour dans un an. Ainsi vous avez, tous les trois mois, de la tréso fraîche qui tombe, que vous placerez à un an si tout va bien.

Attention en cas de revente de BTN en cours de route pour faire face à un besoin immédiat de trésorerie : comme on les achète avec en référence leur valeur finale, si vous les revendez avant, cela sera "à perte" par rapport à leur valeur terminale, et cette "perte" est à compenser par un mandat. En fait il ne s’agit que d’une plus-value non réalisée alors que programmée, mais c’est pénible à expliquer à des non-comptables, surtout si les élus de votre CA sont du modèle casse-pieds.

Pour trouver le formulaire d’ordre d’achat ou de revente : Formulaire d’ordre d’achat de valeur de placement

Messages

  • Je fais des placements de tresorerie depuis 3 ans (plus d’1 million d’€ en sicav).

    Je vous invite à vous méfier des conseils donnés par les conseillers financiers de la TG.
    Ceux ci peuvent être très très cools sur le respect des règles de respect du ratio (on ne peut pas tout placer) dans la mesure où visiblement ils ont intéret à ce que vous placiez le maximum.
    ils seraient payés à la commission, parait-il...
    Le Rectorat m’a ainsi mis en garde sur une proposition qu’ils m’avaient faite, consistant à placer toute ma trésorerie, et à la gérer eux-même. La cour des comptes pourrait ne pas apprécier du tout.
    La TG et la Cour des Comptes, visiblement , ne sont pas d’accord sur tout...

    • Je confirme que ma tégé m’a proposé de prendre des BTN sans jamais me signaler qu’il pouvait exister pour ce faire une procédure plus contraignante que pour les SICAV que j’avais déjà.

      Toutefois, un comptable disposant de fonds importants DOIT, ce me semble un minimum de déontologie du métier de gestionnaire, les placer au mieux et faire un effort même si c’est assez casse-pieds, j’en conviens.

      Tiens, des collègues me feront remarquer que ce n’est pas le comptable qui est gestionnaire... Bon, bref, en ce qui me concerne cet effort fait pratiquement gagner à ma baraque le montant de mon salaire, je trouve que c’est un moyen élégant de se faire remarquer comme un professionnel scrupuleux.

    • pour beaucoup d’établissements, les comptes à termes sont assez avantageux car souples et pas compliqué (un ordre de recette par an et quelques écritures en compta, c’est pas bien méchant).
      J’ai un petit tableur qui permet de calculer le ratio de placement autorisé, le modèle a été récupéré sur une fiche du rectorat de Versailles et j’ai ajouté quelques éléments d’info pas indispensables mais qui permettent de se situer. Si ça peut servir...

    • Je veux bien recevoir le modèle de calcul de ratio.
      Cordialement

      HD