IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Informatique, outils logiciels > Les applications de l’EN > Votre mail académique, fonctionnalités insoupçonnées : le répertoire

Votre mail académique, fonctionnalités insoupçonnées : le répertoire

samedi 6 février 2016, par pseudo-gestionnaire

Notre chère académie dans sa magnanimité a fait l’effort de nous doter d’un mail académique rien qu’à nous, pour communiquer entre gentils camarades et aussi avec les Zautorités territoriales ou encore les fournisseurs. Histoire d’avoir une adresse professionnelle, à défaut d’un look itou, je parle pour moi bien sûr !

Quand on écrit à un personnel de l’académie, hop, ça se met à mouliner, et au bout d’une éternité de quelques instants le nom s’affiche – ou pas, si votre interlocuteure a le mauvais goût de s’appeler comme sa voisine, amenant le rectorat à tronquer avec beaucoup de fantaisie son ou ses prénoms.

Mais quand on veut écrire par exemple à son interlocuteur RH, on ne nous propose rien. Nada. C’est un peu comme téléphoner avant l’époque du portable : on avait une bonne mémoire, ou à la rigueur un carnet d’adresse bien tenu, ou on était fichu. Le mail académique paraît nous emmener pour un voyage dans le temps : il faut connaître l’adresse par cœur, ou la copier dans un fichier, ou encore rechercher dans les *%&@ mails non classés pour répondre à la personne si elle vous a déjà écrit.

La plupart des gens ont choisi de voter avec leurs pieds et se font transférer les mails [1] : outlook, thunderbird, ou encore gmail, yahoo... Mais que faire si vous n’êtes pas la boss dans votre service, et qu’il vous faut travailler avec l’interface directe, non atténuée, du mail académique ?

On crée un répertoire, pardi ! J’ai l’air de vous snober là, pauvres ignorant/e/s, le fait est que j’officie à l’éducation nationale depuis plus de dix ans, et que pas plus tard que la semaine dernière, je râlais avec un collègue qui doit avoir au moins autant d’ancienneté, contre ce $£^§# mail qui n’était même pas fichu de retenir les adresses mails de gens à qui on écrit pourtant souvent. (Zavez remarqué que j’ai varié les noms d’oiseaux, il ne faut point trop se répéter). Et là-dessus, voilà-t-il pas qu’une collègue (qu’elle soit ici remerciée) me dit "ben si, bien sûr qu’on peut créer des répertoires (patate) !"

Vous le saviez déjà ? Tant mieux pour vous !

Bon, maintenant que tout le monde est arrivé au même degré de connaissance, je pense que les geeks, une fois le principe de faisabilité posé, sauront se débrouiller.

Pour les autres et les noob, j’ai essayé d’être très exhaustive dans les explications. N’hésitez pas à me dire s’il manque des éléments pour bien comprendre, je retravaillerai le document. Et maintenant, c’est à vous !

Comment créer un répertoire dans le mail académique

[1Note de l’IZ : ici la geekitude de notre amie pseudo-gestionnaire pêche un peu : la place normale du courriel est dans un logiciel sédentaire sur votre PC, et le ouaibmail devrait n’être qu’un dépannage.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.