Accueil > Gestion pure et dure > Hygiène et sécurité > Remplacer les veilleuses des BAES par des LED

Remplacer les veilleuses des BAES par des LED

mercredi 16 janvier 2013, par L’intendant zonard

Les inénarrables Blocs Autonomes d’Éclairage de Secours nous donnent bien du souci. En particulier, si vous avez des modèles qui ne sont pas récents, les lampes veilleuses de ces trucs ont la sale habitude de claquer.

Mon espoir : être un peu moins être ennuyé par les BAES

Marre de la course aux blocs le mois d’avant la commission de sécurité !

L’idéal serait évidemment de changer les blocs pour des appareils modernes équipés de diodes électro-luminescentes (LED). Mais quand les vieux blocs marchent encore bien, vu leur prix, s’il ne s’agit pas d’un petit réassort, ce n’est pas à la portée du gestionnaire raisonnable.

Et pourtant, les affreuses veilleuses continuent à claquer. Alors, quitte à les changer, pourquoi ne pas les changer pour des lampes LED qui dureront beaucoup plus longtemps que la durée de vie restante du bloc ?

Souvent, les systèmes d’éclairage LED sont encore coûteux par rapport aux autres sources lumineuses. Et là ... et bien ce n’est que moitié plus cher !

Quoi acheter ?

Il vous faudra des ampoules 12 volts courant continu, avec un culot à vis E10. En matériel classique à filament, ça coûte de l’ordre d’un euro pièce, avant négociation sur les quantités etc.

Pub : on trouve ce produit chez Conrad pour 1,62 € pièce (par 25), et chez ag-électronique pour 2,30 € les deux.

Ce qu’on y gagne

Une fois équipé de ces ampoules, vous saurez ne plus avoir besoin d’envoyer l’OP les changer, et cette sécurité vaut de l’or !

De plus, la consommation de ces LED étant inférieure, vous économiserez de petites choses sur cet éclairage qui, mine de rien, est allumé 8736 heures par an. L’ampoule classique vous coûtera 10 kW par an, la LED moins d’un cinquième.

En comptant petit 0,12 € le kW/h, sur la facture d’électricité votre ampoule est entièrement remboursée en quinze mois. En plus des avantages déjà décrits ci-dessus.

Et les deux autres grosses ampoules ?

Étape suivante, je vais tester les LED pour remplacer les ampoules d’éclairage de sécurité. Si la luminosité est suffisante, cela peut être intéressant. mais, me direz-vous, pourquoi, alors que les ampoules de sécurité, qui ne servent pas, ne claquent pas ?

D’abord, parfois elles claquent quand même, parce que l’endroit où se trouve le bloc subit des vibrations, par exemple.

Ensuite, parce que la consommation est cinq fois moindre. Oui, mais ça ne sert pas. Certes, mais l’intérêt c’est que l’autonomie du bloc est multipliée d’autant ! Et si les batteries de vos vieux blocs n’étaient plus tout à fait à la hauteur, vous pourrez peut-être repousser de plusieurs années leur changement !

Pour généraliser : on trouve une filière pour les grandes quantités ?

Je vais étudier l’achat directement chez les producteurs ou les importateurs de grandes quantités de ces ampoules. Si je trouve un fournisseur qui fait le carton de 100 pièces à 30 €, combien de temps résisterez-vous ?

Messages

  • Bonjour,

    Cette pratique est strictement interdite.
    Un BAES est un appareil de sécurité certifié au LCIE.
    Tous les éléments, consommables compris, doivent tre remplacés par des éléments identiques.

    Le circuit d’éclairage de la veilleuse et relié également sur le circuit de charge de la batterie, en modifiant la valeur de résistance, vous ne modifiez pas que le simple fait que l’ampoule ne grille pas.

    Je ne parle mme pas des ampoules de secours qui permettent d’obtenir un flux de 45 lumens pendant 1 heure. En mettant des LED, il vous est impossible de vous assurer que le bloc éclaire 45 lumens.

    De plus, la norme interdit les BAES dont les ampoules de secours sont LED s’il ne sont pas équipés du systme autotestable SATI.

  • Bonjour,

    Effectivement ceci est interdit car un BAES est homologué pour certaines pices et pas d’autres.

    Si lors d’un sinistre quelqu’un venait y rester car l’éclairage de sécurité présente des défaillances, mme si ces défaillances n’ont rien voir avec ces fameuses veilleuses, le fait de les avoir installer vous rendra responsable d’homicide involontaire (déj arrivé).

    Pour ce qui est des lampes de secours, l’auteur de l’article n’en parle pas, heureusement.

    Autre problme, beaucoup de BAES sont maintenant équipés d’un systme auto test intégré (SATI). Ces veilleuses perturberont ce systme qui mettra le BAES en défaut.

  • Comment demonter un baes pour mettre des ampoules

  • "Remplacer tous les éléments par des éléments identiques" : comment pouvez vous garantir que l’ampoule filament fabriquée en Chine que vous acheté en remplacement est identique celle d’origine ? Autrement dit ce qu’on vous demande c’est que le bloc fonctionne. Remplacer une ampoule a filament par une led va dans le sens de la fiabilité générale et d’ailleurs vous testez régulirement, j’espre ! Personnellement j’ai remplacé plusieurs ampoules par des LED et ca marche plutot mieux : plus d’ampoules grillées et un meilleur éclairage en veille. Et je ne crois pas que ca puisse tre source d’accident, au contraire , et la justice (parce que c’est l’argument qui tue en sécurité) ne peut que le reconnaitre. Il faut pas tre un taliban de la sécurité !

  • Il est vrai que sur le plan pratique, on pourrait penser qu’il n’y a pas de problme.
    Effectivement, la veilleuse ne grille plus, mais avez vous pensé au courant de charge qui du coup se trouve modifié ? Le simple fait de remplacer une ampoule incandescente 12V 1,2W demandé par certains BAES par une autre ampoule incandescente mais de 12V 3W apporte déj d’importantes modifications sur le courant de chargé... alors une LED...
    Saviez-vous que la veilleuse permet : de calibrer le courant de charge, indiquer la présence secteur et indiquer qu’au moins une ampoule de secours sur deux (dans le cas d’ampoules incandescentes) fonctionne. Je serai curieux de vérifier si votre LED bidouillée répond toutes ces obligations tout a pour économiser des bouts de chandelles. Sachez que désormais, tous les BAES du marché sont équipés ds l’entrée de gamme d’une LED pour l’état de veille.

    • Bouts de chandelle ? Une consommation électrique 24/24/365, mme peu importante, que je peux diviser par dix, c’est oui tout de suite ! Ensuite, nous cherchons dans nos EPLE garantir la sécurité du public accueilli dans les établissements, pas faire plaisir aux ingénieurs ayant construit les BAES.

      Or je constate l’usage, aprs bientt un an que j’ai commencé faire remplacer ces saletés de veilleuses sur mes blocs (marque Luminox, du matériel posé en 2005), que :

       je n’ai plus de secteurs tout noirs dans les couloirs, puisque je n’ai plus de veilleuses HS, ce qui m’a aussi été bien agréable pour ma dernire commission communale de sécurité ;
       les auto-tests de mes blocs sont tous OK
       le test de la commission de sécurité qui a coupé le jus sur les circuits a été parfaitement satisfaisant, tous les blocs étaient OK

      Conclusion : ce n’était peut-tre pas trs raisonnable de tenter l’expérience, mais je l’ai fait, et a marche la perfection. Ceux qui me lisent et qui ont du Luminox pourront foncer ; ceux qui ont des matériels d’autres marques voudront peut-tre s’assurer que tout est OK par un test localisé avant de généraliser la chose.

      Enfin, effectivement les LED sont maintenant généralisées dans les modles vendus en 2014. Une partie de mon parc est de cette génération (la mme marque, posés sur les patres d’origine), c’est super, la puissance d’éclairage mme en veille est trs importante, et c’est une bonne chose. Si l’on doit changer ses blocs, les nouveaux seront mieux ; mais si les blocs ne sont pas encore crevés, la veilleuse de remplacement LED est une solution permettant de se faciliter la vie en attendant qu’ils soient enfin réformés.

  • Bonjour.
    Pour ma part sur des BAEH URA j’ai mis des lampes filament 18V 50mA en lieu et place de 12V 100mA.
    Elles éclaire moins mais sont quasiment inusables et bien moins chers que les leds, 0.4.
    La norme n’impose pas de minimum d’éclairage pour les veilleuses des BAEH uniquement, pas les BAES.

    • Mmmhh, avec ce systme vous gagnez en fiabilité de l’ampoule, certes, mais pas sur l’économie d’énergie. Or en consommant dix fois moins, la LED est rentabilisée sur la facture d’électricité... en un an ! Donc l’économie que vous faites n’en est pas une véritable.

      A titre d’anecdote, dans l’immeuble o vivent mes parents, se trouve un bouton de commande de l’éclairage de l’escalier, inchangé depuis 1968 (je sais que c’est la date de réfection de l’escalier) : la petite ampoule qui rend le bouton lumineux marche toujours, et je serais bien étonné qu’on me dise qu’elle a été jamais changée. Donc cette ampoule fonctionne depuis 45 ans en continu ! Sachant que la consommation d’une ampoule ainsi conue pour tenir est trs importante au regard de l’intensité lumineuse obtenue, ici symbolique, calculez combien d’électricité elle a consommé pendant tout ce temps, c’est astronomique !

  • Bonjour, juste pour information, la lampe de l’interrupteur inchangé depuis 1968 est une lampe au néon, alors que les ampoules de B.A.E.S sont des ampoules filament. Donc celle ci, sera je pense encore éclairée dans 20 ou 30 ans.
    Voila pour la petite précision.