IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Gestion pure et dure > Fournisseurs > Annuaires %µ§# !

Annuaires %µ§# !

vendredi 13 avril 2012, par L’intendant zonard

Les gens aguerris dans le métier savent qu’il y a des vautours cerclant autour de la naïveté des EPLE. Les annuaires payants sont la forme la plus courante de ces pratiques régulièrement reprises par la DGCCRF.

Alors il convenait de faire toute la publicité qu’elle mérite à l’entreprise qui nous a envoyé ça cette semaine :

Remplissez vite et faxez, c’est gratuit ! (le fax seulement...)

On voit que la répression des fraudes travaille, car il y a bien marqué en haut et en caractères même pas illisibles que répondre à ce courrier coûtera 99 € HT par mois, et le document est bien intitulé "demande d’inscription". Seulement voilà, le numéro de fax où renvoyer une fiche après avoir corrigé des imprécisions est gratuit, lui, c’est écrit tellement gros...

Naturellement, si un idiot (y compris vous-même) s’était empressé de remplir le numéro de fax qu’on nous incite en gras à bien vérifier et ajouter, la seule bonne manière de faire est :

- renvoyer un courrier (pli recommandé) disant qu’il s’agit d’une erreur et que l’établissement ne souhaite passer aucune commande
- contester la validité de la signature par toute autre personne que le chef d’établissement seul habilité à engager l’établissement
- contester toute commande alléguée ne faisant pas l’objet d’une inscription en engagement dans la comptabilité de l’établissement matérialisée par un bon de commande numéroté de l’EPLE (qu’ils auraient bien du mal à fournir)
- préciser que aucune facture ne sera mise en paiement, et que l’ensemble des courriers, menaces, relances de la société seront systématiquement transmis au service juridique du rectorat pour traitement conjoint avec la DGCCRF
- bien spécifier à l’ordonnateur, aux différents secrétariats, aux personnels de l’intendance et de l’agence comptable qu’il ne faut en aucun cas mettre en paiement de factures de cette société

L’EPLE est insaisissable, je ne vois même pas face à ces pratiques douteuses la nécessité de faire preuve de bonne foi dans nos arguments pour dire ZUT.

Si vous ou votre chef aviez un doute ou un scrupule : il n’y a aucune édition papier, juste inscription dans une base de données sur un site web dont la page d’accueil est pleine de pubs. Et sans que jamais mon établissement n’ait répondu aux courriers de ces gens, il est bien entendu présent, sans numéro de fax et avec un numéro de téléphone idiot. Mais c’est pas grave, ce site n’est pas fait pour être vu de toutes manières.

Les victimes de ces pratiques se sont regroupées en association 1901 : http://www.advap.fr/


J’ai fait d’intenses efforts dans cet article public pour conserver un ton badin et éviter d’alléguer des délits qui pourraient se trouver contestés par l’entreprise citée au titre de la diffamation.

Merci donc aux collègues d’éviter en commentaires de m’obliger à les censurer pour ne pas m’attirer d’ennuis, on est bien d’accord sur ce qu’on en pense, %µ§# !

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.