IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Démarche qualité > Procès-verbal du contrôle inopiné de l’agent comptable

Procès-verbal du contrôle inopiné de l’agent comptable

vendredi 5 août 2016, par L’intendant zonard

Vous avez fait tourner Odicé (la version intégrée à Cogefi, de préférence), et vous vous faites insulter par le bouzin parce que vous ne faites pas de descentes de contrôle dans vos établissements rattachés ?

Pour vous faciliter le passage à l’acte, votre lapin mutant préféré a produit des bô documents tout prémâchés, que vous pourrez tenir en mains avec un air concentré et sévère.

PV de contrôle sur place : inventaire
Au format OpenDocument
PV de contrôle sur place : régie
Au format OpenDocument
PV de contrôle sur place : stocks
Au format OpenDocument
PV de contrôle sur place : valeurs inactives
Au format OpenDocument

A la lecture des documents, vous comprendrez le protocole appliqué :

  • les gestionnaires savent que ça peut leur tomber dessus à tout moment
  • on n’est pas des chiens, si on arrive au plus mauvais moment, on leur donne un coup de main dans leur galère, en collègue, puis on fait un contrôle allégé
  • on se fait annoncer au chef d’établissement, car il est important de faire allégeance et de montrer qu’on a compris que c’est son territoire ; au besoin on lui rappelle que le comptable est là pour s’assurer que sa volonté toute-puissante d’ordonnateur est bien appliquée par le gestionnaire, potentiel prévaricateur
  • le contrôle est d’autant plus rapide que le travail est fait dans les normes, correct, bien présenté. On fait le gentil en émettant des suggestions de progrès, qui ne sont pas notées comme des non-conformités graves.
  • on indique bien "ce contrôle, c’est entre collègues et amis ; le jour où ça sera la DGFiP, on rigolera moins. Mais si l’agent comptable fait bien ce boulot, la DGFiP ne se sentira peut-être pas obligée de le refaire derrière".
  • si ça se passe bien, raison de plus pour revenir relativement souvent : la réglementation dit tous les deux ans, mais repasser six mois plus tard n’est pas aberrant

En rentrant, de préférence dans la journée même, on fait un compte-rendu synthétique par courriel à l’ordonnateur, copie au gestionnaire. Dans ce message, il faudra remercier pour ce qui est bien fait, et suggérer des pistes d’amélioration. On imprime ce courriel, et on le joint aux fiches ci-dessus remplies manuellement lors du contrôle, dans le classeur qualité de l’agence comptable.

Bien entendu, si le contrôle met au jour des faits graves, il faudra en informer l’autorité académique, voire la DGFiP, voire le procureur.

Comme de coutume, je suis preneur des suggestions d’amélioration de ces documents. Ils sont moins mauvais que mon travail habituel, car réalisés avec l’aide d’un excellent stagiaire IRA. Mais cela ne doit pas constituer une raison pour hésiter à balancer vos commentaires ci-dessous !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.