IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Comptabilité > Comptabilité du comptable > COFI RCBC : une boite à outils [version 2015]

COFI RCBC : une boite à outils [version 2015]

mercredi 4 février 2015, par Caroline

Marre de calculer à la main les indicateurs financiers de la nouvelle pièce 14 ? Vous cherchez un moyen d’automatiser et de vérifier les calculs du résultat, de la CAF, du fonds de roulement… et d’effectuer un contrôle préalable au lancement de votre compte financier ?

Les groupies de la Zone ont pensé à vous…

Annonce de la version de février 2015

Comme l’an dernier, je mets à la disposition des collègues deux tableurs :

  1. les calculs préparatoires au lancement du compte financier, évolutions principales :
  • services spéciaux autres que SRH et SBN
  • un onglet consacré à la trésorerie
  • la refonte de la vérification de la comptabilité patrimoniale à rapprocher du logiciel de suivi des biens pour tenir compte de l’écriture de solde du financement des biens totalement amortis acquis sur subventions
  • la reconstitution d’une pièce 14 ancienne version pour faciliter la saisie du résultat
  1. boite à outils pour les indicateurs financiers, évolutions principales :
  • un fichier par établissement (présentation plus synthétique et permettant le calcul de variations par composante)
  • de nouvelles feuilles : les stocks, le bilan fonctionnel, la composition de l’actif et du passif, celle du résultat
  • de nouveaux graphiques automatisés : l’évolution des créances, l’autonomie financière (définition ESEN : AF= FdR - créances - stocks et pas Trésorerie - créances - stocks), le patrimoine et la composition du besoin en fonds de roulement (seules les compositions des créances et des dettes nécessitent une saisie manuelle)

1. Les contrôles préalables

L’académie d’Aix Marseille a publié en novembre un guide indiquant les données fondamentales à contrôler préalablement à l’élaboration du compte financier. Bêtement, c’était fourni au format PDF, j’ai donc passé quelques semaines à reconstruire ces tableaux pour en faire un réel outil.

Calculs préalables à l’analyse financière cofi
Au format OpenDocument

Au préalable, il convient de se munir des documents suivants :
- la balance
- la balance au niveau détail (ou celle du cofi si vous y êtes déjà)
- une édition de l’utilitaire « vérification périodique » de GFC pour obtenir les données calculées par le logiciel (résultat, CAF, FdR et valeur résiduelle du patrimoine) et vérifier les éventuelles anomalies bloquantes
- la dernière situation des dépenses (ou la pièce 3 du cofi)
- la dernière situation des recettes (ou la pièce 4 du cofi)
- les états des financements et des immobilisations de votre logiciel d’inventaire

Les contrôles portent sur les calculs :
- du résultat (comparaison entre le résultat budgétaire et comptable)
- de la CAF (méthode budgétaire et comptable)
- du fonds de roulement (par le haut et le bas du bilan)
- de la variation du fonds de roulement (par le haut et le bas du bilan et par la CAF)
- du besoin en fonds de roulement
- de la variation du fonds de roulement

Ils permettent également de vérifier la concordance entre la comptabilité patrimoniale et le logiciel d’inventaire (détermination des réserves immobilisées, de la valeur nette des immobilisations et de leur valeur résiduelle).

Sans anomalie bloquante et une fois ces vérifications faites, vous êtes en mesure de lancer sereinement votre module compte financier.

2. Les ratios de la nouvelle pièce 14

Le logiciel COFI calcule automatiquement les ratios pour l’exercice 2013.

Il semble toutefois pertinent de savoir comment procède le logiciel pour ces calculs et de les vérifier. Des indicateurs financiers n’ont de sens que si l’on peut effectuer une comparaison des résultats sur plusieurs années. Calculer les données sur au moins trois exercices permet de dégager une tendance et ainsi de mieux analyser la situation financière d’un établissement. [1]

Boîte à outils du cofi RCBC
Au format OpenDocument

Je vous propose un outil destiné au calcul des indicateurs financiers pour l’ensemble du groupement comptable :
- calcul du taux de non recouvrement – il faut prendre en compte tous les ordres de recettes émis sur des comptes 70 et les soldes débiteurs de comptes 41 – y compris 4111 et 416 (conseil : pour les exercices antérieurs -> ne pas oublier de prendre en considération le compte 4632 et 4631 car les ordres de recettes sur les comptes 70 étaient souvent réceptionnés sur ces comptes)
- l’évolution des créances contentieuses (pas inscrit dans la M9.6 mais permet de mesurer les évolutions de ce compte « sensible » et de mettre en évidence le suivi des créances confiées aux huissiers
- les jours de fonds de roulement
- la trésorerie
- les jours de trésorerie
- le taux moyen de charges à payer
- le taux de vétusté du patrimoine immobilisé

Le tableur automatise les calculs facilitant ainsi la saisie des éléments financiers des exercices antérieurs. Il permet également d’alimenter vos rapports et présentations du compte financier (possibilité de filtres pour ne sélectionner qu’un seul établissement) et en bonus, il alimente automatiquement des graphiques illustrant la santé financière de l’établissement. [2]

Bon courage pour vos comptes financiers !


Ces outils vous sont livrés tels quels, sans garantie ni hotline de maintenance. Si vous pensez trouver un bogue dedans, merci pour les autres utilisateurs de le signaler en commentaire.

N. d’IZ : et Caroline a tout fait elle-même au format OpenDocument cette année ! Bravo et merci.


[1Note de l’IZ : et ça peut fournir des trucs à raconter en séance du CA, c’est toujours bon à prendre

[2Note de l’IZ : en fait pas encore, car Caroline utilise un logiciel privateur dont les graphiques n’étaient pas exportables dans un format libre et ouvert, je vous reconstruis cela rapidement.