IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Informatique, outils logiciels > Partenariat Éducation nationale / Microsoft : une félonie qui vend l’avenir (...)

Partenariat Éducation nationale / Microsoft : une félonie qui vend l’avenir de nos élèves à vil prix

jeudi 3 décembre 2015, par L’intendant zonard

Je suis consterné par ce que j’apprends de la manière dont notre ministère entend mener le "grand virage numérique" qu’on attend depuis quinze ans. Je ne peux que renvoyer mes lecteurs aux communiqués de presse des associations défendant les communautés du Logiciel Libre, qui démolissent ces "partenariats", lesquels m’évoquent plus des traités de protectorat coloniaux que des actes d’administration du service public de l’Éducation.

L’annonce officielle du partenariat par le ministère : http://www.education.gouv.fr/cid96030/numerique-a-l-ecole-partenariat-entre-le-ministere-de-l-education-nationale-et-microsoft.html

Signez la pétition en ligne

http://www.april.org/microsoft-educ-nat-partenariat-indigne/

Prenez le temps de lire les communiqués de presse ci-dessous, pour mesurer la catastrophe.

  • Communiqué de presse porté par l’APRIL, association pour la promotion et la recherche en informatique libre, et validé par pratiquement toutes les associations existantes dans le domaine :

http://www.april.org/un-partenariat-indigne-des-valeurs-affichees-par-leducation-nationale

http://www.lamouette.org/169-partenariat-education-nationale-microsoft-2015

http://framablog.org/2015/12/02/accord-microsoft-education-nationale-le-libre-offre-deja-des-alternatives/

Les juristes s’en mêlent : premier recours lancé

Les avocats de la sphère libriste ont planché. Ils pensent attaquer la ministre sur le fondement de l’article 432-14 du Code pénal, pour favoritisme dans l’attribution de marchés publics ! Ce même article que j’aime bien invoquer quand un collègue idiot signe un contrat de photocopieurs à quatre fois le prix...

A ce jour (29 janvier 2016), c’est un recours gracieux suggérant à la ministre de retirer le machin, avant d’aller plus loin.

http://www.numerama.com/politique/141873-recours-et-menace-de-plainte-apres-laccord-entre-microsoft-et-leducation-nationale.html

Et là, surprise, ça intéresse la presse !

Soutenez la campagne, aidez-nous à rémunérer les avocats qui se battent sur ce terrain

L’association La mouette, dont la mission principale est la diffusion de la suite bureautique libre LibreOffice, collecte des dons qui seront affectés au collectif "Edunathon" regroupant les associations citées ci-dessus. On peut participer dès le premier euro.

http://www.enventelibre.org/dons/76-don-edunathon.html

Et la presse


Une réponse de Microsoft, qui peine à convaincre :
https://www.microsoft.com/france/microsoft-en-france/reponse-april.aspx

Car si je comprends la logique, je peux contracter avec Charcopa pour avoir des steaks moins chers pour la cantine, contre leur logo sur les plateaux et des grandes affiches dans l’entrée du lycée : c’est pas exclusif, tout va bien ? L’infirmière peut proposer un contrat avec Sigatecum pour avoir du dentifrice gratuit distribué aux élèves, tant que les élèves ont encore le droit de se brosser les dents avec une autre marque, c’est OK ?


Sur Médiapart, un prof qui explique pourquoi, à son avis, ses collègues vont boycotter le truc (c’est beau, l’optimisme) :

https://blogs.mediapart.fr/ilian-amar/blog/180316/pourquoi-les-profs-vont-boycotter-laccord-microsoft-education-nationale


Juin 2016 : en attendant la privatisation du jus de crâne de nos millions d’élèves, Microsoft s’est déjà arrogé le droit de privatiser les propos des cadres du ministère : https://www.april.org/quand-microsoft-instrumentalise-l-education-nationale

Le poisson, il pourrit de quel côté, déjà ?


A part ça, tout va bien, le SIRHEN ne coûtera que 200 millions, pour le même "résultat" que Louvois : http://www.silicon.fr/sirhen-louvois-bis-cache-education-nationale-132818.html

Suite et pas fin : http://www.silicon.fr/sirhen-education-nationale-operation-sauvetage-134203.html

Tout cela augure de délicieux développements à GFC-web !


Voir en ligne : Pétition : un partenariat indigne des valeurs affichées par l’Éducation nationale

Messages