IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Démarche qualité > L’outil de mesure du délai global de paiement

L’outil de mesure du délai global de paiement

mardi 10 février 2015, par L’intendant zonard

Nous, ordonnateurs et comptables, devons régler nos fournisseurs en 30 jours. Appliquons-nous proprement cette loi ? Si nous ne le confirmons pas, personne ne le fera à notre place.

Mon outil permet de sortir une statistique sur le délai moyen de traitement des opérations. Il est facile à renseigner, même si la collecte des informations est forcément un peu fastidieuse.

Pour un établissement donné, attrapez un mandat au hasard, et relevez son numéro (pour vérifier et aussi pour ne pas prendre deux fois le même), la date du mandat, la date du cachet d’arrivée dans l’établissement (à défaut la date d’édition de la facture). Ensuite, vous devrez aller voir dans les relevés DFT la date de valeur des règlements de chaque virement que vous aurez effectué. Si l’on le fait au fil de l’année, c’est très peu de chose !

Le tableau vous sortira en échange le nombre de jours moyen du mandat, et le nombre de jours moyen pris par le comptable.

Mesure du DGP
Tableur au format OpenDocument

Cette statistique n’est pas parfaite : en effet, entre la date d’édition d’un mandat et la date de valeur de retour du virement, il n’y a pas que le travail du comptable : il faut compter avec les délais de traitement par la DGFiP (24 à 72 h, notamment si vous envoyez votre disquette le vendredi...), mais surtout le temps pris par l’ordonnateur pour signer le mandat que son gestionnaire lui a présenté, et ensuite le temps pris par ce dernier pour vous l’apporter à l’agence comptable (très variable !)

Toutefois, la division de la statistique en deux la rend plus plaisante à lire, et dans le fond elle permet d’isoler l’essentiel du travail du gestionnaire, c’est déjà pas mal. Si vous avez un ordonnateur très traînard, vous pourrez intercaler une date d’arrivée à l’agence comptable, pour vous dédouaner de toute critique si le délai de paiement devient un peu long.

Dans les tableaux tels que présentés, vous constaterez que les tableaux de contiennent pas de formules là où je n’ai pas d’informations rentrées : sinon cela donne des zéros qui faussent la moyenne. Un jour on vous fournira un bel outil en base de données qui fera le travail plus proprement qu’un simple tableur comme je vous l’offre pour l’instant.

Mon tableau s’auto-analyse en indiquant la valeur de l’échantillon statistique, et il met en avant les "incidents", soit tout cas où une facture a pris plus de 30 jours à être réglée. J’ai prévu une fonction "extrait des stats" : si vous tombez lors du relevé sur une facture qui a pris un temps important, mais suite à un conflit avec le fournisseur (livraison non conforme...), vous pourrez l’indiquer et préciser que ces situations sont connues mais traitées à part.

Un outil plus complet comprendrait aussi le comptage, voire la gestion, des indemnités forfaitaires de dépassement du délai légal, et de calcul des intérêts moratoires. Mais comme les exemples fournis le prouvent, chez moi je n’en ai pas vraiment besoin, héhéhé.

En tout cas, si vos stats sont jolies ou si elles évoluent favorablement d’une année sur l’autre, montrer cela au projecteur en conseil d’administration est une véritable gourmandise, parole d’expérience !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.